Parrotie de Perse
Parrotia persica
Petit arbre (H : 10 à 12 m) caduc aux couleurs flamboyantes à l'automne. Belle écorce décorative. Rustique et facile à vivre. Isolé, massif ou haie. Idéal en bordure de plan d'eau.
Découvrez-moi
CatégoriearbreDescriptionApprécié pour ses magnifiques couleurs automnales, orange à écarlate, ce petit arbre de 10 à 12 m de haut, souvent multicaule a un tronc court et un port étalé. Ces feuilles ressemblent à celles du hêtre. Légèrement coriaces, aux bords ondulés et rouges au débourrement, elles sont vert sombre et plus claires au revers. En février-mars, avant les feuilles, des bouquets d'étamines rouges entourés de bractées tomenteuses apparaissent sur les rameaux. Suivent des capsules brunes de 1 à 1,5 cm de long assez discrètes. Son écorce lisse devient particulièrement décorative avec l'âge, s'exfoliant par plaques grises et brunes.CroissancemodéréePortarrondi / étaléPériode de floraisonfévrier - marsType de feuillagecaducCouleur du feuillagevertHauteur adulte10 à 12 m, voire plusEtalement5 à 7 mParticularitésfeuillage décoratif, écorce décorativeSaisons d'intérêtautomne

Cultivez-moi
Conseils de culturePlantez le de préférence à l'automne en tous sols et en plein soleil. Les sols neutres et acides favorisent la coloration automnale de son feuillage. Rustiques, les jeunes sujets sont toutefois sensibles au gel. Pensez à les protéger les premières années. Taillez en février-mars les branches mortes, malades et enchevêtrées. Recommandé en bordure de plan d'eau, vous pouvez aussi le cultiver en isolé, en haie ou en massif.Expositionsoleil, mi-ombreRusticitétrès rustiqueZone de rusticité5 (-28 à -21°C)Type de solriche, profond et fraisPH du solneutre, acide, alcalinHumidité du solnormal, modérément humide, humideRésistance aux maladiesbonneUtilisation au jardinberge, isolé

Un peu de botanique
OrigineProche Orient, Nord de l'IranFamille botaniqueHamamelidaceaeAuteurC. A. MeyerUn peu de botaniqueDe la famille des hamamélidacées, le genre Parrotia ne compte qu'une seule espèce d'arbre caduc que l'on rencontre à l'état naturel dans le Caucase et le nord de l'Iran. Il doit son nom au médecin et naturaliste Allemand F. W. Parrot (1792-1841). Son nom commun d'arbre de fer fait référence à la dureté de son bois.

Configuration
Email de réception