Hêtre pourpre
Fagus sylvatica f. purpurea
Grand arbre caduc pouvant atteindre 25 m de hauteur. Son principal intérêt est son feuillage pourpre, qui vire au cuivre en automne. Rustique. En isolé, alignement, haie ou topiaire.
Découvrez-moi
SynonymesFagus sylvatica 'Atropurpurea', Fagus sylvatica 'Cuprea'CatégoriearbreDescriptionCe hêtre est un grand arbre atteignant 20 m de haut, à la cime arrondie et de grande longévité. Le hêtre pourpre n'est pas une variété créée par l'homme mais une forme (f. purpurea) naturelle du hêtre commun. Les variétés 'Atropunica', 'Atropurpurea' ou 'Cuprea' sont des variations de cette forme, sélectionnées pour leur coloration atypique. Les feuilles du hêtre pourpre, ondulées et brillantes, contrastent avec une écorce gris clair. La floraison printanière passe inaperçue au milieu des jeunes pousses rouges, elle laisse place à un feuillage impressionnant, mystérieux et envoutant. L'habit automnal, d'abord ambré puis brun clair, est remarquable. Marcescent, le hêtre garde une partie de ses feuilles sèches en hiver, accrochant la lumière. Le hêtre donne aussi de petits fruits bruns qui composent, en compagnie de marrons et de cônes de pin, de charmants centres de table et contiennent des graines riches en huile.CroissancemodéréeSystème racinaireétaléPortarrondi / étaléPériode de floraisonprintemps avec les premières feuilles Variété remontantenonCouleur de floraisonchatons mâles : jaunes / fleurs femelles : vertesType de feuillagecaducCouleur du feuillagepourpreCouleur du feuillage en automneambre puis brun cuivréHauteur adultejusqu'à 25 mEtalement8 mCouleur des fruitsbrunCouleur de l'écorcegrisParticularitésfeuillage décoratif, écorce décorative, fruit décoratif, facile à cultiverSaisons d'intérêtété, automne

Cultivez-moi
Conseils de cultureLe hêtre est un arbre imposant demandant de l'espace pour déployer, en isolé, toute sa stature. Mais il supporte aussi une taille régulière mais légère, ce qui permet de l'utiliser en haie. Choisissez un emplacement au soleil, dans un sol fertile, frais, même pierreux, sablonneux, acide ou calcaire, il ne redoute que deux extrêmes : les sols secs et les terrains lourds, mal drainés. Le hêtre souffre de la sécheresse, surtout si elle s'accompagne de fortes chaleurs, des arrosages généreux sont alors nécessaires. Pour vous faciliter la tâche, prévoyez une cuvette à la plantation et usez du paillage, qui limitera aussi le désherbage. Avec des racines plutôt superficielles et une ramure importante, cet arbre est sensible au vent, prévoyez dès la plantation un haubanage, plus adapté à la taille de l'arbre qu'un simple tuteurage. Rarement malade, le hêtre ne souffre souvent que de conditions mal adaptées, pour obtenir un arbre magnifique, rappelez-lui ses forêts natales.Expositionsoleil, mi-ombreRusticitétrès rustiqueZone de rusticité5 (-28 à -21°C)Type de soldrainé mais frais, fertile, même calcaire, pierreux ou sablonneux PH du solneutre, acide, alcalinHumidité du solnormal, modérément humideRésistance aux maladiesbonneUtilisation au jardinalignement, bosquet, haie, isoléPériode de plantationracines nues : automne / pot : hors gel et caniculeDistance de plantation80 cm (haie)Arrosageréguliers les premières années ou en cas de sécheresse

Un peu de botanique
OrigineLes 10 espèces de hêtres croissent dans une bande tempérée de l'hémisphère nord, sur les continents eurasiatique et nord-américain. En Europe centrale et de l'ouest ainsi qu'en Asie mineure, on trouve Fagus sylvatica en altitude moyenne et dans les plaines les plus fraîches, souvent sur des terrains pentus et donc bien drainés. Emblématique des forêts de feuillus des régions froides d'Europe, il domine souvent en taille et nombre ces écosystèmes.Famille botaniqueFagaceaeUn peu de botaniqueLes hêtres constituent le genre Fagus et appartiennent, avec les chênes et les châtaigniers, aux fagacées. Fagus sylvatica tire son nom d'espèce de son habitat ("sylvaticus" signifie "de la forêt"). Le hêtre commun porte des feuilles simples, entières, ondulées, en alterne sur les rameaux, avec 5 à 9 nervures; elles mesurent environ 6 cm de long et 5 cm de large et sont d'abord pubescentes puis ne gardent des poils que sur les marges. La floraison, qui survient sur les arbres de plus de 15 ans, comprend des fleurs mâles et femelles distinctes. Les chatons mâles jaunâtres et pendants sont dispersés sur les tiges, alors que les fleurs femelles verdâtres se développent par deux à l'extrémité des rameaux. Les fruits sont des cupules brunes typiques, à 4 lobes épineux, à l'intérieur duveteux contenant 3 à 4 graines, les faînes.Le saviez-vous ?Le bois de hêtre, très veiné, résistant, durable, facile à travailler et ne contenant pas de tanins est recherché pour de nombreuses utilisations, des plus nobles aux plus industrielles : boîtes à fromage, parquet, marqueterie ou contreplaqué, quilles de bateaux, manches d'outils, ustensiles de cuisine, tonneaux... La liste serait encore longue. Au jardin, les feuilles, se décomposant très lentement, donnent un bon paillage pour les massifs et un compost de très bonne qualité. L'huile extraite des faînes est savoureuse, comme les faînes grillées, mais tous deux doivent être consommés sans excès sous peine de troubles digestifs. Utile à l'homme, le hêtre a aussi un rôle écologique essentiel. En Allemagne et dans les Carpates, on trouve des grandes hêtraies primaires, vierges de toute intervention humaine, elles sont classées au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2011. Vestiges de paysages sauvages intacts, elles sont aussi de formidables réservoirs de biodiversité.

Configuration
Email de réception